Bulletin n° 20 année 1984



F PERRIN

 


Les voyages en Grande Bretagne d'un Nivernais éminent Charles DUPIN

(276 -732)

 


Résumé du Bulletin

Nous sommes au printemps 1816 ; Dupin est déjà correspondant de l'Institut depuis trois ans, ainsi que chevalier de la Légion d'Honneur : sous-ingénieur de première classe, avec rand de lieutenant de vaisseau, il est titulaire de ce grade depuis bientôt cinq ans et sa promotion comme ingénieur ne saurait attendre très longtemps. Il s'est déjà acquis un renom certains par des ""Développements de géométrie" (1813) qui résument une grande partie de son œuvre mathématique, et par ses études sur la "Flexibilité des bois" (1813) et sur la "Stabilité des corps de Génie (1814) qui l’ont placé au rang des meilleurs membres du Corps de Génie maritime et il n'a que trente-deux ans !

Certes, ses tentatives pour rentrer à l'Académie des sciences comme académicien libre n’aboutiront par immédiatement, mais il ne lui faudra attendre que deux ans (1818) pour réussir.

Pour l'instant, Dupin fait tous ses efforts pour être envoyé en mission en Grande Bretagne et il pressent que le compte rendu de cette mission constituera une excellente référence pour son accès à l'Académie...

Le 22 juillet 1816, il va s'embarque à Dunkerque pour l'Angleterre. Ce voyage sera l'objet des lignes qui vont suive< ; Charles Dupin est désormais un autre homme. Faut-il vraiment le regretter...


Commander le bulletin




ACADEMIE DU MORVAN

"Tout ce qui intéresse le Morvan est nôtre"

Zone éditable